Un (album) hommage à Bob Dylan…

Pour les curieux… (Reprise d’un article publié sur mon Blog Notes en août 2015)

Pour tout vous dire, quand j’ai trouvé ce disque dans le bac d’un vendeur au vide-greniers du 15 août, j’ai été plutôt dubitatif…
Dans le désordre des pensées qui me sont venues :

  • pochette plutôt moche, ce rose pastel et mièvre.
  • des artistes inconnus.
  • et un texte de verso qui n’apporte aucune information sur le pourquoi de cet hommage et des interprètes.

Mais bon, je suis fan de Bob Dylan, et décemment je ne pouvais pas passer à coté. Et puis pour 2 petits euros, le risque n’était pas bien grand. Et l’écoute s’est avérée plaisante à défaut d’être scotchante… J’ai quand même fait quelques recherches sur le net, et suis tombé sur un article d’un blog en anglais, article de 2011 et un autre plus récent en flamand (rien pigé)… Et c’est tout, en dehors de la référence du disque répertorié sur le site Discogs.

  1. Les notes de pochettes : un texte en français et en allemand (voire en flamand) mais qui ne donne aucune informations sur le but de cet hommage et pire qui ne renseigne pas sur les interprètes. Franchement dommage et à mon humble avis peu respectueux des artistes. Pas besoin de faire de longs développements, juste une bio rapide. Mais bon, l’auteur de la note « Henri Heymans » qui semble être un écrivain/journaliste belge est plus intéressé par Dylan que par les interprètes. On peut difficilement lui en vouloir, certes, mais bon, de la part de l’éditeur, un manque de considération pour ses artistes… Mais comme l’origine de ce disque semble être Belge, sans doute que en 1974, les artistes de cet hommage étaient connus dans leur pays… En tout cas, en 2015, ce n’est plus le cas.
  2. Les artistes :
    1. Judy Nash : tout ce que j’ai pu trouver c’est qu’elle a fait aussi des disques de reprises de Joan Baez.
    2. Roland : c’est dans l’article anglais de 2011 que j’ai trouvé une indication sur ce Roland; le nom de Roland Van Campenhout est avancé dans un commentaire. Inconnu pour moi, mais bon, peut-être à découvrir. En tout cas l’article de wikipedia est intéressant et les photos du bougre sympathique. Peut-être que sa musique est à son image…
    3. Winny & Amy : bon, que dire, rien, je ne sais rien de rien sur Winny & Amy.
    4. Didier : une impression de déjà vu, mais je parle du commentaire juste au dessus, je pourrais faire le même…
  3. Les reprises :
    1. Forever Young par Judy Nash
    2. Let Me Die In My Footsteps par Roland
    3. I Threw It All Away par Winny & Amy
    4. Don’t Think Twice, It’s All Right par Judy Nash
    5. One Too Many Mornings par Didier
    6. Lay Lady Lay par Winny & Amy
    7. John Wesley Harding par Winny & Amy
    8. Girl From The North Country par Didier
    9. It’s All Over Now, Baby Blue par Judy Nash
    10. Boots Of Spanish Leather par Winny & Amy
    11. I Want You par Didier
    12. Farewell Angelina par Judy Nash

Une chose est certaine, il n’y a pas les titres les plus évidents de Bob Dylan. Et en 1974 il y a fait de quoi faire, rien qu’avec tous les albums d’avant l’album John Wesley Harding. Une petite audace donc.

Et la musique alors ? C’est comment ? Un mot : plaisant. Mais encore ? Alors détaillons un peu. Déjà mission impossible pour trouver des « extraits » sur le net. Et comme je ne vais pas le numériser, il faudra vous contenter de mes impressions.

Judy Nash – Forever Young. Jolie voix à la Joan Baez. Une belle interprétation, très douce de cette chanson. Une jolie surprise. Judy Nash est une pure folkeuse, à la voix claire. Et ses autres interprétations sont à cette image. Farewell Angelina pourrait d’ailleurs être chantée par Joan Baez.

Roland – Let Me Die In My Footsteps. Lecture assez classique de cette protest song. Sans trop de surprise mais bien fait. Très honnête. Et la voix de Roland n’est pas qu’une tentative de décalque de celle de Dylan.

Winny & Amy. Belles voix, duo (homme/Femme) limpide et harmonieux, en même temps on entend plus la voix d’Amy, mixée plus en avant que celle de Winny (c’est audible dans leur John Wesley Harding). C’est plutôt joli. En même temps, ça change de la voix de Dylan (et j’aime la voix de Dylan). Leurs autres interprétations sont dans la même veine. Un duo agréable.

Didier – One Too Many Morning. Une version subtile même si la voix n’est pas convaincante totalement. On dirait qu’il est resté à la surface de la chanson.

Si je résume, Judy Nash est une interprète folk d’un grand classicisme avec une qualité évidente. Et Forever Young une belle version. Winny & Amy forment un joli duo, plaisant et cool, mais pas vraiment révolutionnaire. Mais j’aime bien leur version de Lay Lady Lay. Et leur John Wesley harding n’a plus la rudesse de l’originale. Roland n’a droit qu’à un seul titre, difficile de se faire une idée. Quant à Didier, même s’il est un interprète honnête on ne peut pas dire qu’il fasse preuve de beaucoup d’audace.

Bon, ce n’est pas cet album de reprises qui va tout déchirer. D’ailleurs, il n’a pas du déchirer grand chose à l’époque… Mais c’est agréable à écouter. Je ne regrette pas de l’avoir embarqué dans ma besace. Des artistes sur ce disque, difficile d’en dire grand chose, je n’ai trouvé des informations que sur Roland (avec une envie d’en entendre plus) et j’ai juste vu que Judy Nash avait quelques disques de reprises de Joan Baez dans sa discographie. Pour les autres…

(Alors, c’est peu dire que ce disque est tombé dans l’oubli ainsi que ses interprètes, mais impossible de trouver quoique ce soit sur la toile. Le plus connu semble être Roland Van Campenhout, mais je n’ai pas trouvé son interprétation de Let Me Die In My Footsteps).

Un hommage à Bob Dylan
Un hommage à Bob Dylan
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s